Skip Global Navigation to Main Content
Skip Breadcrumb Navigation

Biographie du Scerétaire d'Etat Adjoint des Affaires Africaines

L’ambassadeur Johnnie Carson est entré en fonction comme Secrétaire d’État adjoint chargé du Bureau des Affaires africaines le 7 mai 2009.  Avant cela, il était Responsable du renseignement pour l’Afrique au National Intelligence Center (NIC), après avoir occupé le poste de Vice Président principal à la National Defense University à Washington D.C. (2003-2006). Au cours de ses 37 ans de carrière au service diplomatique des États-Unis, M. Carson  a été ambassadeur au Kenya (1999-2003), au Zimbabwe (1995-1997), et en Ouganda (1991-1994), ainsi que Principal Secrétaire d’État adjoint chargé du Bureau des Affaires africaines (1997-1999).

Ses postes antérieurs comprennent le Portugal (1982-1986), le Botswana (1986-1990), le  Mozambique (1975-1978)  et le Nigeria (1969-1971). Il a aussi travaillé comme responsable de pays dans la section Afrique du « Bureau of Intelligence and Research »  du Département d'État  (1971-1974); membre du cabinet du Secrétaire d’État (1978-1979), et Directeur du personnel du Sous-comité Afrique de la Chambre des Représentants des États-Unis  (1979-1982).

Avant de faire carrière diplomatique, l’ambassadeur Carson a été volontaire du Corps de la paix en Tanzanie de 1965 à 1968. Il possède une licence d’histoire et science politique de Drake University et une  Maîtrise en  Relations internationales de l’École d’études orientales et africaines  à  l’Université de Londres.

L’ambassadeur Carson a reçu plusieurs prix « Superior Honor Awards » (pour services remarquables) du Département d’État et un « Meritorious Service Award » (pour services exceptionnels) décerné par la Secrétaire d’État Madeleine Albright.  Le  Center for Disease Control lui a décerné sa plus haute récompense, "Prix de la Prévention," pour son leadership à la tête des travaux de prévention du VIH/SIDA entrepris par le Gouvernement  des États-Unis  au Kenya.